Loan Miège

Le sentiment d’être différente m’a accompagné tout le long de mon parcours. Petite, je me souvenais de mes vies antérieures et explorais un monde fait de volutes colorées, d’êtres magiques et d’animaux bavards. Un environnement familial difficile m’a obligée à ouvrir mes perceptions pour affronter une sombre réalité, tout en gardant ce jardin secret. La schizophrénie s'est immiscée dans ma famille, touchant mon père et mon frère. Pour moi, le défi fut de traverser un contexte imprégné de folie sans devenir folle, et d'échapper à la violence.  J’ai vécu cette tranche de vie tout d’abord comme une punition, pour comprendre plus tard qu’elle représentait un apprentissage visant à l’aide à autrui. Ma dévotion à la Beauté au travers de la peinture et de la sculpture, ainsi que ma participation dans différentes missions à vocations humanitaires et de protection de la nature, m’ont permis de survivre et de nourrir un espoir.

Après des études en biologie et une carrière artistique en tant que maquilleuse dans la mode et la publicité à un niveau international, mon champ des possibles s'est ouvert, m'offrant la liberté de choisir ce que je souhaitais vivre sur Terre. De nombreux voyages autour de la planète, ainsi que l’exploration de méthodes énergétiques de mieux-être, m’ont amenée sur le chemin de la spiritualité. J'ai alors développé mes capacités extrasensorielles consciemment, au point d’avoir un vaste accès aux dimensions subtiles d’éveil et d’évolution.

 

Mon sentiment d’être différente a finalement été apaisé lorsque j’ai été « détectée » indigo. Indigo est un terme limitatif, notre vocabulaire n’ayant pas encore de mot pour décrire cet état d’être. Personnellement, je préfère la notion de céleste, plus ouverte. Cette découverte me fit comprendre que j’étais en fait « normale dans ma différence ! ». L’hypersensibilité, la sensation de décalage permanent, le sens artistique, le désir d’aider et la douleur de l’incarnation font partie, entre autres, des grandes lignes décrivant les célestes.

 

Aujourd’hui, mon souhait est de poursuivre mes recherches aux confins de l'Invisible et de transmettre ces connaissances à travers des livres et des enseignements. Pour en savoir plus : une interview "Au pied d'un Arbre".

Fabrice Pierredon

Le sentiment d’être différent a marqué mon enfance. Prémonitions, voyages astraux, médiumnité et reliance au Grand Tout constituaient mon monde intérieur, dans un environnement familial et social difficile. L’annonce de la maladie de mon père, myopathie de Steinert, bouscula tout. Ma sœur fut aussi touchée. Les premiers tests génétiques me déclarèrent sain. J'étais sauf, mais pas épargné par les peurs, les tensions et la douleur de les voir se diminuer au fil du temps. Je découvris l’intolérance et l’humiliation générés par la différence et le handicap. En réaction, je m’adaptai et répondis aux attentes de mon entourage. Mon sens de l’observation s’aiguisa. Je décryptai les fonctionnements, structures de l’égo et schémas de l’inconscient chez les autres. A force de jouer au caméléon, je me perdis. Je devins banquier d’affaires. Je suivis la voie de la réussite sociale pour gagner une reconnaissance, qui m'apparut finalement comme vide de sens.

 

Suite au décès d’un ami et à une retraite de méditation Vipassana, tous mes repères explosèrent. Libéré de concepts enfermant, je me retrouvai dans un état de plénitude, se rapprochant d’une expérience mystique. Ma vie changea radicalement. J’ai abandonné mon costume de banquier, créé une épicerie bio sur internet et fait du trapèze volant.

 

Pour autant ma voie n’était  pas encore tracée. Un pied cassé en trampoline me stoppa net. Je devais chercher plus loin. Je devais apprendre à me soigner. Le Reiki en fut la porte d’entrée. Ensuite, vinrent la respiration consciente,  la PNL, l’hypnose, l’écoute active, la méditation pleine conscience, différentes thérapies quantiques, l’école de Palo-Alto (approche systémique et stratégique) et la thérapie brève. Mon père et ma sœur furent mes premiers patients. Obtenant des résultats probants, je décidai de partager les techniques que j’ai acquises avec le plus grand nombre. Je devins coach-thérapeute, spécialisé en cohérence personnelle et positionnement relationnel.

Fort de plus de 15 années de pratique en cabinet, je m’ouvre aujourd’hui à de nouveaux horizons, intégrant mon parcours spirituel et qui je suis profondément à mon expérience professionnelle.

Notre rencontre fut une évidence, un cadeau de la Vie, le début d’une grande aventure à deux. Nos cœurs s'épanouissent, tels des fleurs arrosées par l’Amour et la Bienveillance réciproque. La relation amoureuse nous amène à explorer d’autres thématiques et à développer de nouveaux outils. Tout en respectant le territoire de chacun, nous unissons nos connaissances et compétences lors de stages.

The feeling of being different has accompanied me throughout my path. As a child, I remembered my previous lives and explored a world of colorful swirls, magical beings and talking  animals. A difficult family environment forced me to open my perceptions to face a dark reality, while keeping this garden secret. Schizophrenia interfered with my family, affecting my father and my brother.

For me, the challenge was to go through a context of madness without becoming mad, and to escape from the generated violence. I experienced this slice of life first as a punishment to understand later that it was a lesson to be able to help the others later. My devotion to beauty through painting and sculpture, as well as my participation in various humanitarian and nature's protection missions, allowed me to survive and feed hope.

After studies in biology and an artistic career as make-up artist in fashion and advertising at an international level, my field of possibilities opened up, giving me the freedom to choose what I wanted to live on Earth. Many trips around the planet, as well as the exploration of various energy methods for wellness, led me on the path of spirituality. I then developed my extrasensory skills consciously, until having to a broad access to the subtle dimensions of awakening and evolution.

My feeling of being different was finally appeased when I was "detected" indigo. Indigo is a limiting term, our vocabulary does not yet have a word to describe this state of being. Personally, I prefer the concept of celest, more open. This discovery made ​​me realize that I was actually "normal in my difference!". Hypersensitivity, the feeling of permanent shift, artistic ability, the desire to help and the pain of the incarnation, among other things, are part of the outline describing the celestial .

Today, my wish is to continue my research on the edge of  Invisible and to transmit these knowledges through books and teachings.

The feeling of being different marked my childhood. Premonitions, astral journeys, mediumship and reliance on the Great All were my inner world in a difficult family and social environment. The announcement of my father's disease, Steinert's myopathy, shaked everything up. My sister is also touched. The first genetic tests declared me healthy. I am safe, but not spared by the fears, the tensions and the pain of seeing them diminish over time. I discovered the intolerance and humiliation generated by difference and disability. In response, I adapted myself to meet the expectations of those around me. My sense of observation sharpened. I deciphered the paterns, structures of the ego and schemas of the unconsciousness of others. By dint of playing chameleon, I lost myself. I became a business banker. I followed the path of social success to gain recognition, which finally seemed meaningless to me.

 

After the death of a friend and a retreat of Vipassana meditation, all my marks in life exploded. Free from enclosing concepts, I found myself in a state of fullness, approaching a mystical experience. My life changed dramatically. I gave up my banker's costume, created an organic grocery on internet and practised flying trapeze. But my path was not done yet. A broken foot in the trampoline stoped me. I had to look further. I had to learn to heal myself. Reiki was the gateway. Then, came conscious breathing, mindfulness meditation, NLP, hypnosis, active listening, different quantum therapies, the Palo-Alto school (systemic and strategic approach) and brief therapy. My father and my sister were my first patients. Obtaining convincing results, I decided to share the techniques I acquired. I became a coach, specialized in personal coherence and relational positioning.


With more than 15 years of practice in cabinet, I am opening myself today to new horizons, integrating my spiritual journey and who I am deeply to my professional experience.

Our meeting was an obvious fact, a present of the Life, the beginning of a great adventure for two. Our hearts are blooming, like flowers watered by the Love and the mutual Kindness. The love relation brings us to explore other themes and to develop new tools. While respecting the territory of each, we unite our knowledge and skills during training courses.